Logement et habitat

Projet de ville

Depuis 1975, où la commune a enregistré son creux de population à 1305 habitants, les élus ont eu à cœur de lancer des programmes de lotissements pour fixer la population.
La proximité de Pontivy, principal lieu d’activités, et dans une moindre mesure Loudéac, est un atout. La création d’installations publiques (salle et terrains de sport) salle polyvalente, restaurant scolaire, garderie municipale, rénovation de l’école publique, sont autant de facteurs pour inciter la population à s’installer. Les services médicaux sont également bien présents (médecin, cabinets Infirmiers, pharmacie, kinésithérapeute).
La population se stabilise autour de 1565 habitants aujourd’hui. Un nouveau défi s’ouvre avec le vieillissement de la population.
Tout en cherchant à accueillir de jeunes ménages, la municipalité oriente ses projets de lotissements vers une mixité sociale de façon à offrir aux personnes âgées la possibilité de s’installer en centre-bourg et ainsi rééquilibrer le profil démographique de la commune.
C’est ainsi qu’un lotissement est en projet : le lotissement des Chênes au nord, comprend 5 lots libres à la vente de 435 à 590 m² et 6 logements sociaux destinés à la location. L’avant-Projet est disponible en mairie.
Parallèlement à la création de ce lotissement, la rue de la Cité du Presbytère sera réaménagée pour améliorer le cadre de vie et faire de ce secteur un espace urbain convivial et de qualité, relié au centre-bourg par des liaisons piétonnes.
Un domicile partagé pour 8 personnes, destiné aux malades d’Alzheimer, a ouvert fin 2011.
Le développement urbain s’accompagne de déplacements « doux» : de nombreux chemins piétonniers sont créés pour faciliter l’accès vers le centre bourg.
Un autre objectif est également d’offrir des espaces de vie et des espaces verts communs, de qualité, favorisant les rencontres et le lien social.
La commune doit répondre aux objectifs fixés par le PLH de Pontivy-Communauté et atteindre un taux de locatifs sociaux de 18 % (il est de 7 % actuellement).

Zone d’activité de Kerio -St Caradec, à l’est, est en partie sur Neulliac (23 ha sur un projet d’aménagement de 102 ha, partie destinée à recevoir des activités mixtes à dominante industrielle).

Zone d’activités de St Eloi-Bel-air, au Sud destinée à recevoir des activités artisanales.

Les orientations

Une croissance raisonnée de la population, à intégrer principalement dans le bourg de façon à préserver l’espace agricole ; 
Une confortation des villages-hameaux en permettant le changement de destination de bâtiments agricoles de qualité ; 
Une préservation et consolidation des zones d’activité existantes (St Eloi et Kergouët); 
Favoriser l’activité touristique au travers des sentiers pédestres et des voies d’eau en tirant partie de la Chapelle Notre Dame de Carmès (Monument Historique);
Organiser les déplacements intra et intercommunaux.  
Protéger le cadre de vie et l’environnement (l’eau, les paysages, les espaces naturels, le bâti …) 

Fermer le menu